bio

« Raconter : tisser des liens entre passé et présent, entre présent et avenir. Faire exister le passé et l’avenir dans le présent. (Singulièrement : par l’écriture.) »  Nancy Huston, L’espèce fabulatrice

« Écrire, c’est dessiner des lettres ». Jean Cocteau

Ce qui me guide…
Écrire, c’est dire de soi par les mots utilisés et aussi par les formes produites. L’écriture est une pensée. Elle est aussi graphique, esthétique. Si on l’on oublie les mots, les phrases, si l’on s’échappe du sens, alors les courbes, les traits, les pleins et les déliés sont des mouvements, des croisements, des rythmes, des chemins qui déclenchent des images.

Les histoires de vie se lisent à travers ce dessin tracé par la main, impulsé par la pensée, par l’intention. Je l’associe à d’autres matériaux, j’explore des techniques et je m’appuie sur ses formes pour en composer une nouvelle.
Je confronte ma place à travers les questions relatives à la mémoire, à la disparition, à la transformation. Les objets ou les histoires à partir desquels je travaille, sont  bien souvent voués à la disparition. Ces questions orientent mon travail vers des associations papiers/tissus/écriture, vers une nécessaire présence de fil et de mots. J’assemble, je noue, je brode, je tricote…